skip to Main Content
PREMIER PAS AU PIANO Le Blog des pianiste autodidactes et débutants... * * * premierpasaupiano@gmail.com

Accords des tonalités majeures

Dans une gamme, les notes se jouent dans un ordre précis.

Par exemple, dans la gamme de do majeur, vous jouerez : do ré mi fa sol la si et de nouveau do (à l’octave).

 

Dans une tonalité, les notes sont jouées dans l’ordre ou le désordre par rapport à la gamme correspondante, répétées ou omises. Vous pouvez par exemple n’utiliser que 4 des 7 notes de la gamme, alors que dans la gamme vous devez jouer les 7.

Dans la gamme de do majeur par exemple, vous pouvez n’utiliser que do, mi, fa et sol dans le désordre et en les répétant autant de fois que nécessaire.

 

Jouer une mélodie dans une tonalité donnée, c’est donc jouer une mélodie avec une ou plusieurs notes de la gamme du même nom que la tonalité, dans un ordre autre que celui de la gamme, en les répétant autant de fois que nécessaire.

 

Il en est de même pour les accords : vous ne devez utiliser que les accords utilisant les notes de la gamme de référence.

 

Dans les vidéos suivantes, je vous montre comment trouver les 7 accords à 3 sons en position fondamentale d’une tonalité donnée. Bien sûr, vous pouvez ensuite les renverser, ajouter une 7ème ou une sixte, omettre des notes, etc.

Celles et ceux qui ont un peu d’expérience pourront trouver les accords de toutes les tonalités (majeures, mineures, blues, etc.) à partir de la première vidéo. Pour les autres, patience, je vais les mettre en ligne progressivement.

 

Accords de la tonalité de do majeur

 

Accords de la tonalité de sol majeur

 

Accords de la tonalité de ré majeur

 

Accords de la tonalité de la majeur

 

Accords de la tonalité de mi majeur

 

Accords de la tonalité de si majeur

 

Accords de la tonalité de Sol bémol majeur (Fa# majeur)

 

Cet article comporte 18 commentaires
  1. Et bien je suis content car je cherchais partout sur internet les accords des gammes majeures et je viens juste de trouver vos videos. Merci beaucoup pour votre aide

    1. Mais non vous ne dites pas de bêtises… Je n’ai mis que les accords de quelques gammes, mais toutes sont concernées, majeures, mineures (antique, harmonique, mélodiques), pentatoniques et autres, avec bémols ou dièses à l’armure… Qui dit gammes dit accords en relation. A bientôt !

  2. Bonjour,pourriez vous m’indiquer s’il existe une rêgle pour indiquer la note ou les notes qu’il faut utiliser en fonction des accords,ou l’inverse.Sur un autre site j’ai vu la rêgle des 1-1,1-2,2-1
    mais ça ne me semble pas fonctionner correctement.
    Ex pour 1-1(DO,MI,SOL)une note entre do et mi,une note entre mi et sol.Sur cet accord il faut jouer la note DO………..
    Je vous remercie très sincèrement

    1. Bonjour à vous.

      Des règles strictes je n’en connais pas même si je sais qu’il en existe pour des styles donnés.

      Cela dit il est possible de suivre des principes de base qui vous permettront de composer juste (mais pas forcément intéressant).

      – sur les temps forts la note de la mélodie doit faire partie de l’accord (pour un do majeur ce sera donc un do, un mi ou un sol)
      – sur les temps faibles vous pouvez utiliser n’importe quelle note pour la mélodie tant que cette note fait partie de la tonalité à laquelle appartient l’accord (dans la tonalité de do majeur, n’importe quelle note de la gamme correspondante)
      – le premier et le dernier accord de la musique doivent être du 1er degré de la tonalité, en position fondamentale, et avec à la mélodie de préférence la fondamentale de l’accord (donc dans la tonalité de do majeur, l’accord de do majeur et la note do à la mélodie)

      Dans la pratique et avec un peu d’habitude on peut contourner toutes ces règles élémentaires, mais quand on se lance en composition ou en harmonisation il faut bien partir de quelque part donc on respecte ces trois points.

      De même pour rester dans le « très facile », commencez par composer en utilisant surtout les notes des 5 premiers degrés de la gamme correspondant à votre tonalité sinon les accords vous demanderont un peu de réflexion.

      Il est donc important de :
      – savoir ce qu’est une tonalité
      – connaître ses gammes majeures et mineures
      – savoir créer et utiliser ses accords à trois sons
      – pouvoir trouver facilement les accords à trois sons qui existent dans une tonalité donnée
      – à partir de tous ces accords, définir des suites d’accords (ex. I V IV) sur lesquelles construire une mélodie sauf bien sûr si vous partez de la mélodie.

      Notez que j’ai mis en ligne quelques vidéos sur certains de ses sujets et que vous pouvez me questionner autant que vous le souhaitez.

      J’ajouterai qu’en composition, et selon les styles de musiques, il peut exister plusieurs centaines de règles à respecter et que mes trois règles sont vraiment très basiques, juste pour se lancer.

      L’idéal est d’apprendre à composer des musiques de complexité croissante ; c’est en tout cas ce que je fais faire actuellement à l’un de mes élèves : du très naïf au très complexe.

      A bientôt

  3. Bonjour Jean-Luc,
    Je viens de m’apercevoir qu’en fin de compte il suffit de savoir reproduire ,avec les tons et les demi tons,une gamme sur un clavier pour connaitre le ton de la gamme,noter ensuite les touches noires et reconstituer les accords comme tu le montres dans tes videos;
    Je ne comprends pas que les livres de solfege n’indiquent pas en gras cette démarche qui me semble tres importante dans le dur chemin pour apprendre à jouer du piano. D’ailleurs,ils parlent peu de l’application au clavier ou de manière peu claire
    Bonne soirée et encore merci

    1. Bonjour Alain,
      Effectivement, il est inutile d’apprendre par cœur les 168 accords à trois sons (en position fondamentale) des tonalités majeures et mineures harmoniques quand une simple formule mathématique permet de les retrouver. Il ne reste donc qu’à les travailler jusqu’à ce qu’ils viennent spontanément. Et une fois acquise la représentation mentale de ces accords dans chaque tonalité, transposer sans préparation devient accessible.
      Merci pour ton commentaire…

  4. Merci , je débute à la guitare.. et j avais du mal avec accord majeur / mineur et tonalité. .. ms avoir vu votre vidéo sur la Tonalite de Do m a bien éclairé !!! Bon sang ms bien sûr. .. sur un piano : les touches blanches.. et une sur 2 !! Ca aide d changer de point de vue !!! Merci bcp !!

    1. Bonjour Filippi. La vision du jeu étant simple sur un piano vu que l’on ne peut jouer que sur les notes du clavier et que toutes les tessitures y sont présentes, beaucoup de musiciens prennent des cours en même temps que leur instrument de prédilection pour mieux le comprendre. C’est bien qu’une de mes vidéos ait pu vous aider ; je vous souhaiter de persévérer et surtout de réussir à la guitare. Merci à vous. Jean-Luc

    1. Bonjour Koala,

      La gamme de Do majeur (comme toutes les gammes) est d’abord un bon exercice pour le travail de l’indépendance des mains, de la souplesses, de la synchronisation, etc. donc à travailler selon votre niveau 10 minutes par jour, voire plus quand on sait où l’on va.

      Au-delà de ça, une gamme est comme un environnement : on décide par exemple de composer en do majeur et donc d’utiliser les accords correspondants. Ou de composer en si bémol mineur avec les accords correspondants. Le résultat sera totalement différent d’une gamma à une autre, d’un mode à un autre…

      Merci pour la question et bonne continuation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top