Premier Pas Au Piano

Le blog des pianistes débutants et autodidactes par Jean-Luc

Accords majeurs, mineurs et renversements

janvier 19th, 2014

Un accord est un ensemble de trois sons minimum joués en même temps.

Il existe les accords majeurs et les accords mineurs.

Dans leur état fondamental un accord est joué avec les doigts : 1 – 3 – 5 (pouce – majeur – auriculaire)

Pour trouver les notes d’un accord majeur :

Appuyez sur une touche quelconque du clavier avec l’auriculaire (doigt 5) de votre main gauche, c’est la note fondamentale.

Ensuite, ajoutez 4 demi-tons (soit : 4 touches consécutives) et vous obtenez la tierce jouée avec le majeur (doigt 3).

A la tierce ajoutez 3 demi-tons et vous aurez la quinte, jouée avec le pouce (doigt 1).

Donc fondamentale + 4 + 3 = accord majeur.

Pratiquement, si vous jouez un do avec l’auriculaire de la main gauche :

– do + 4 demi-tons (touches) = mi (doigt 3)

– mi + 3 demi-tons (touches) = sol (doigt 5)

Do – mi – sol = accord de do majeur (do M ou do)

L’accord porte le nom de la note fondamentale.

Pour un accord mineur c’est exactement le même principe.

Formule : fondamentale + 3 + 4 = accord mineur.

Exemple :

Do – mi b (mi bémol) – sol = accord de do mineur (do m)

Il existe pour chaque accord une position fondamentale et 2 renversements :

Dans la position fondamentale, la note qui donne le nom à l’accord est la plus basse (la plus à gauche).

Ex.pour do majeur : do – mi – sol

Pour obtenir le premier renversement, jouez la fondamentale à l’octave.

Donc pour le do majeur ça donnera : mi – sol – do

Et pour le deuxième renversement, à partir du premier jouez la tierce (le mi) à l’octave

Pour le do majeur : sol – do – mi

Quoi qu’il en soit, le do reste la tonique, le mi est la tierce (médiante) et le sol la quinte (dominante).

Explication en images dans la vidéo ci-dessous :

Récapitulatif pour l’accord de Do majeur :

Le schéma des accords (majeurs ou mineurs) à la main gauche en montant :

– fondamental : 5 – 3 – 1 (exemple : do – mi – sol)

– 1er renv. :   5 – 3 – 1 (exemple : mi – sol – do)

– 2ème renv. :  5 – 2 – 1 (exemple : sol – do – mi)

– fondamental : 5 – 3 – 1 (exemple : do – mi – sol à l’octave supérieure)

Le schéma des accords (majeurs ou mineurs) à la main droite en montant :

– fondamental : 1 – 3 – 5 (exemple : do – mi – sol)

– 1er renv. :   1 – 2 – 5 (exemple : mi – sol – do)

– 2ème renv. :  1 – 3 – 5 (exemple : sol – do – mi)

– fondamental : 1 – 3 – 5 (exemple : do – mi – sol à l’octave supérieure)

Quand vous descendez, vous repassez par là où vous êtes montés ; le principe est de descendre la note la plus haute (la plus à droite) :

Le schéma des accords (majeurs ou mineurs) à la main gauche en descendant :

– fondamental : 5 – 3 – 1 (exemple : do – mi – sol)

– 2ème renv. :  5 – 2 – 1 (exemple : sol – do – mi ; le sol est joué plus bas)

– 1er renv. :   5 – 3 – 1 (exemple : mi – sol – do ; le mi est joué plus bas)

– fondamental : 5 – 3 – 1 (exemple : do – mi – sol à l’octave inférieure)

Le schéma des accords (majeurs ou mineurs) à la main droite en descendant :

– fondamental : 1 – 3 – 5 (exemple : do – mi – sol)

– 2ème renv. :  1 – 3 – 5 (exemple : sol – do – mi ; le sol est joué plus bas)

– 1er renv. :   1 – 2 – 5 (exemple : mi – sol – do ; le mi est joué plus bas)

– fondamental : 1 – 3 – 5 (exemple : do – mi – sol à l’octave inférieure)

Enchaînements d’accords

(Vous pouvez visualiser la vidéo cliquez sur le lien)

 

Retrouvez-moi ici

Forum et Youtube

POUR APPROFONDIR :

Vous éprouvez des difficultés dans l’apprentissage du piano. Surmontez-les en trouvant un professeur particulier de piano sur Paris ou ailleurs.

SuperPROF-cours-particuliers-professeur-particulier

(Lien non affilié)