Premier Pas Au Piano

Le blog des pianistes débutants et autodidactes par Jean-Luc

Les intervalles

janvier 19th, 2014

Définition

Un intervalle est la distance qui sépare deux sons.

 

Noms des intervalles simples

Pour les intervalles on compte en degrés : do – ré – mi – fa – sol – la – si sont les noms des sept degrés.

Un intervalle qui comprend 2 degrés s’appelle une seconde (ex. Do / Ré)

Trois degrés : une tierce (ex. Do / Mi)

Quatre degrés : une quarte (ex. Do / Fa)

Cinq degrés : une quinte (ex. Do / Sol)

Six degrés : une sixte (ex. Do / La)

Sept degrés : une septième (ex. Do / Si)

Huit degrés : une octave (ex. Do / Do plus aigu)

De la seconde à l’octave, les intervalles sont simples.

 

Noms des intervalles redoublés

Au-delà, il s’agit d’intervalles redoublés.

Neuf degrés : une neuvième (ex. Do / 2ème Ré plus aigu)

Dix degrés : une dixième (ex. Do / 2ème Mi plus aigu)

Etc.

Une neuvième est en réalité une seconde dont la note la plus haute (la plus à droite/aigüe) est jouée à l’octave.

Une dixième est une tierce dont la note la plus haute est jouée à l’octave.

Et ainsi de suite pour les onzième, douzièmes, …

 

Intervalle harmonique ou mélodique

Si les deux sons sont joués en même temps, c’est un intervalle harmonique (comme dans un accord).

Si les sons sont joués l’un après l’autre, c’est un intervalle mélodique (comme dans un arpège).

 

Intervalle ascendant ou descendant

Si dans un intervalle le deuxième son est plus haut (aigu / à droite) que le premier, l’intervalle est ascendant (il monte)

Si le deuxième son est plus bas (grave / à gauche) que le premier, l’intervalle est descendant (il descend)

 

Unisson

Dans le cas où deux sons de même hauteur sont joués en même temps ou l’un après l’autre, il ne s’agit pas d’un intervalle mais de l’unisson.

Au piano ce cas ce retrouve lorsque la main droite doit jouer le même son que la main gauche (un accord et la mélodie ont un son en commun au même moment).

On retrouve aussi ce cas lorsque le piano joue la même note qu’un autre instrument (violon, voix, etc.)

 

Je vous laisse regarder la vidéo…

 

Un peu plus sur les intervalles…

Il faut savoir que les intervalles marchent par paires :

– unisson / octave

– seconde / septième

– tierce / sixte

– quarte / quinte

Pour bien les retenir :

– les noms des intervalles d’une paire correspond toujours au chiffre 9 : 1/8, 2/7, 3/6, 4/5, etc.

– le nombre de tons est toujours égale à 6 (0+6, 1/2+5 1/2, etc.)

– la deuxième partie de la paire est le renversement (bien visible sur un piano) de la première partie

– il y a 4 intervalles justes : l’unisson (0 ton), la quarte augmentée (3 tons), la quinte diminuée (3 tons), l’octave (6 tons)

 

Les valeurs des intervalles

– unisson : 0 ton

– seconde mineure : 1/2 ton

– seconde majeure : 1 ton

– tierce mineure : 1 ton 1/2

– tierce majeure : 2 tons

– quarte juste : 2 tons 1/2

– quarte augmentée : 3 tons

– quinte diminuée : 3 tons

– quinte juste : 3 tons 1/2

– sixte mineure : 4 tons

– sixte majeure : 4 tons 1/2

– septième mineure : 5 tons

– septième majeure : 5 tons 1/2

– octave : 6 tons (5 tons + 2 demi tons)

 

Pour être plus précis sur les paires :

– unisson / octave : 0 + 6 = 6 tons

– seconde mineure / septième majeure : 1/2 + 5 1/2 = 6

– seconde majeure / septième mineure : 1 + 5 = 6

– tierce mineure / sixte majeure : 1 1/2 + 4 1/2 = 6

– tierce majeure / sixte mineure : 2 + 4 = 6

– quarte juste / quinte juste : 2 1/2 + 3 1/2 = 6

– quarte augmentée / quinte diminuée : 3 + 3 = 6

Retrouvez-moi ici

SommaireForum et Youtube

Deuxième exercice : les tierces

janvier 19th, 2014

Un peu sur le même principe que le premier exercice, vous allez monter puis descendre sur une octave (ici : de do à do) en jouant des tierces.

Une tierce est un intervalle de 3 notes.

Par exemple, si vous jouez un do, la tierce sera un mi. (do = 1 ; ré = 2 ; mi = 3).

Pour une tierce descendante, si vous jouez un sol avec le 5ème doigt, vous jouerez un mi avec le troisième.

Comme pour la majorité des exercices, cet exercice est à travailler lentement et régulièrement à la main droite, puis à la main gauche et enfin avec les deux mains.

Quand vous saurez bien faire les exercices comme sur les 3 premières vidéos, vous pourrez passer à ce même exercice en enchaînant les changements de hauteur comme sur la vidéo 4. Si vous avez du mal à comprendre, rendez-vous à 2’43 » pour avoir une petite aide.

Surtout ne cherchez pas à jouer trop vite au départ ; travaillez d’abord la qualité lentement sinon vous aurez beaucoup de mal à plus tard à jouer « proprement ».

Exercice à la main droite

Exercice à la main gauche

Exercice à 2 mains

Exercice en enchaînant

Retrouvez-moi ici

SommaireForum et Youtube

Repères et premier exercice

janvier 19th, 2014

Maintenant que vous avez vu la partie matérielle et la tenue, vous pouvez approcher vos doigts du piano (ou autre clavier).

Vous allez apprendre à vous repérer sur le clavier :

– connaître le nom des notes à l’endroit et à l’envers,
– connaître les noms et numéros de vos doigts,
– trouver les notes sur le clavier,
– bémols et dièses,
– réaliser un premier exercice simple mains séparées puis à deux mains.

Points importants à retenir :

– sur un piano, la partie gauche du clavier est « en bas » et la partie droite « en haut »
– nom des notes : do – ré – mi – fa – sol – la – si
– nom à l’envers : si – la – sol – fa – mi – ré – do
bémol ( b ) c’est en bas (= à gauche) et dièse ( # ) c’est en haut (= à droite),
– numéros de vos doigts : pouces = 1

Bon visionnage !

Repères  : mains et clavier

Premier exercice : main droite

Premier exercice : main gauche

Premier exercice : deux mains

Présentation

janvier 19th, 2014

Présentation

Présentation

 

 

Je vais vous présenter une série de vidéos et textes pour débuter l’étude du piano.

Je ne suis pas un professionnel mais un pianiste amateur, qui joue pour son plaisir seul ou avec des amis, compose et a eu l’occasion de créer deux groupes de variété.

Je n’ai pas d’autre prétention que celle d’apporter un peu d’aide aux débutants. Un jour, pour rendre service à un ami, je lui ai donné des cours de piano. A présent j’ai 5 élèves.

Ça ne fait pas de moi un professeur qualifié puisque je n’ai pas d’autre expérience que celle de ces 5 élèves mais je pense malgré tout pouvoir apporter quelque choses à ceux qui commencent.

Merci de laisser vos commentaires, vos idées ou vos questions.

Pour bien débuter, il vous faut :

– du matériel adapté à la formation que vous allez suivre (piano, synthé, arrangeur, etc.),

– de la régularité : travailler au moins 20 minutes par jour, c’est mieux qu’une heure une fois par semaine,

– de la patience : travailler lentement au début et accélérer très progressivement sans jamais dépasser ses limites ; celles-ci augmenteront avec le temps. De plus, ce que vous jouez vite, vous devez pouvoir le jouer lentement et être capable de l’expliquer avec vos mots. L’apprentissage ne dure pas plus d’une vie mais autant s’investir comme il faut dès le départ…

– s’approprier les connaissances, c’est-à-dire savoir les appliquer dans ce qu’on vous demande, mais aussi pouvoir les utiliser dans votre travail de recherche personnelle (composition, arrangements, etc.).

Vous pouvez me retrouver sur Youtube en cliquant sur ce lien : Jean-Luc sur Youtube

Je vous laisse regarder ces vidéos pour le moment.

Présentation

Le matériel

La tenue

Le clavier

Pour bien travailler : l’idéal

Retrouvez-moi ici

SommaireForum et Youtube

 

 

POUR APPROFONDIR :

Vous éprouvez des difficultés dans l’apprentissage du piano. Surmontez-les en trouvant un professeur particulier de piano sur Paris ou ailleurs.

SuperPROF-cours-particuliers-professeur-particulier