Premier Pas Au Piano

Le blog des pianistes débutants et autodidactes par Jean-Luc

Méthode Bernachon

octobre 22nd, 2014

Affiliation : comme précisé dans mon message d’informations générales et affiliation, je tiens à être transparent donc je vous informe qu’aucun des liens de cet article ne sont des liens d’affilié.

Face aux très bons retours de la méthode Bernachon, que je n’ai pas (encore) testée, j’ai souhaité mettre à votre disposition des informations sur cette école en ligne. J’ai donc contacté le site qui m’a d’abord contacté par téléphone avant de m’envoyer les informations ci-dessous.

Je n’y ajoute rien pour le moment car c’est très bien construit.

Bonne lecture, et si vous avez déjà suivi des cours de cette méthode, n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire…

L’information générale:

Le site www.methode-bernachon.fr existe depuis 2011, il est spécialisé dans l’apprentissage du piano classique pour les adultes ( les adolescents peuvent suivre les cours à partir de 12-13 ans).  Toutes les leçons sont en vidéo.  Celles-ci permettent de visualiser la partition et le clavier à la fois, les partitions sont téléchargeables. La différence principale avec les autres sites d’apprentissage du piano est la combinaison des points suivants:  la place importante du solfège orienté spécifiquement piano, la multiplication des exercices techniques et pianistiques, une pédagogie progressive linaire conçue par un enseignant unique (Frédéric Bernachon).

Le concept:

L’approche de la Méthode Bernachon est basée sur le long terme avec l’étude d’œuvres classiques assez connues. La première pièce importante est le Prélude de Bach en Do majeur joué par les élèves débutants  aux alentours de 5-6 mois de piano, suivie d’œuvres de Mozart, Schumann, Chopin, Telemann, CPE Bach,  Beethoven, Haendel, Franck, Clementi, Schubert, qui  sont étudiées en commençant par le déchiffrage et jusqu’à l’interprétation.   A titre d’exemple, pour la  Sonate Au Clair de Lune de Beethoven, 38 cours progressifs  sont proposés vers la fin de la troisième année de piano.  Ce qui représente plusieurs heures de cours détaillés.  L’apprentissage de l’écriture pianistique a une place importante (cours 1 à 17 débutant).  La série « Lecture avancée de notes » (19 cours) est incluse dans le niveau intermédiaire, ce qui permet d’améliorer rapidement le déchiffrage et la lecture des partitions pour les élèves plus avancés.

Le programme:

Le programme est divisé en 3 niveaux: débutant de 0 à 3 ans, intermédiaire de 3 à 6 ans et le niveau avancé.

Le programme débutant commence à partir du niveau 0 et  va jusqu’à 3 ans de piano  ( soit 120 cours actuellement).  Il permet de commencer à partir de 0 ou bien de reprendre le piano si l’élève a déjà étudié ailleurs.  l’objectif de ce niveau est d’ arriver à jouer Solfegietto de CPE Bach et la 1re Invention de Bach qui clôturent ce niveau.

En ce qui concerne le niveau intermédiaire une pratique de 3 ans de piano environs est nécessaire. Ce niveau est structuré différemment  du niveau débutant et suppose une plus grande autonomie de l’élève.  Il est composé de mini séries: Passacaille et Sarabande de Haendel, Sonate de Mozart, sonate Au Clair de Lune et Lettre à Elise de Beethoven, Marche Turque de Mozart et la série « Lecture de notes avancée ».   Le programme complet est disponible sur cette page http://www.methode-bernachon.fr/index.php/listecours

Les cours gratuits:

La Méthode propose beaucoup de vidéos dans l’espace gratuit, vous pouvez voir les exemples des cours de
Lettre à Elise, Marche Turque, Niveau Débutant, Lecture de notes avancée, Passacaille de Haendel, Sarabande de Haendel.  Vous trouverez aussi des vidéos de présentation  sur la chaine Youtube de Méthode Bernachon.

Format des cours et navigation pour les abonnés:

Les cours ont 2 formats: HD et MD ce qui permet de les visualiser correctement même si la connexion internet n’est pas très bonne (format MD étant moyenne définition). Le bouton en bas du lecteur permet de passer du format HD en MD et vice versa.  L’espace abonné est structuré de manière simple : les abonnés y trouvent les partitions, page support technique et question fréquentes, programme et il peuvent poser des question à partir de la page contact.

L’abonnement – désabonnement:

Il existe 3 types d’abonnements: mensuel, semi-annuel et annuel. L’abonnement mensuel est un abonnement qui est automatiquement reconduit jusqu’au la résiliation qui peut être effectuée à tout moment par mail. Les abonnements semi-annuels et annuels sont des paiements uniques, donc il ne sont pas reconduits, c’est à l’abonné de se réabonner s’il le souhaite.

L’information supplémentaire sur le site:

Sur le site il y beaucoup d’informations en ce qui concerne l’ apprentissage du piano, le solfège, l’ interprétation, la vitesse, les gammes etc. Une page est consacrée au choix du piano numérique ou acoustique. Il y a aussi une page intéressante avec l’interview d’un accordeur de piano renommé.

Les limites de l’enseignement en ligne:

Bien que le programme de la Méthode Bernachon soit assez complet en ce qui concerne l’apprentissage du piano classique de 0 à 5 ans ( soit la totalité du niveau débutant et une bonne partie du niveau intermédiaire) et  que les élèves puissent poser des questions, ce type d’enseignement ne peut pas convenir à tous. Le site ne propose pas d’enseignement sur mesure . Hors, certains élèves ont besoin d’un programme spécialement adapté, ou bien n’ont pas assez de régularité pour suivre des cours en ligne.  D’autre part à partir d’un certain niveau du piano ( en général 5-6 ans) aucun site ne pourra  donner satisfaction car à ce moment un élève (même le plus assidu et régulier) a besoin d’enseignement individuel.  Les auteurs du site sont parfaitement conscients de ces limites et conseillent vivement aux élèves en fin de niveau intermédiaire de se tourner vers un enseignement individuel car  le piano est art et la passion se transmet de maitre à élève.

Au-delà des cours en ligne:

Les stages de piano individuels sont proposés à tout publique ( élève du site ou pas ) deux fois par an, il sont assez onéreux et sont animés par Frédéric Bernachon.  Les cours privés avec les enseignants formés à la méthode sont proposés dans deux régions (Alpes Maritimes et Région Lyonnaise).

Bien cordialement
l’équipe de www.methode-bernachon.fr

Les gammes mineures harmoniques

mars 8th, 2014

Cet article est dédié aux gammes mineures harmoniques, qui sont celles que l’on apprend habituellement. Les gammes mineures antiques et les gammes mineures mélodiques feront l’objet d’autres articles.

Gamme de La mineur harmonique à la main droite

C’est la relative de celle de Do majeur (1 ton 1/2 plus bas) ; leur armure est semblable mais en la mineur il y a un sol dièse accidentel (qui est précisé dans chaque mesure où est écrit)

 

Gamme de La mineur harmonique à la main gauche

 

Gamme de La mineur harmonique à deux mains

 

Gamme de Mi mineur harmonique à la main droite

 

Gamme de Mi mineur harmonique à la main gauche

 

Gamme de Mi mineur harmonique à deux mains

 

Gamme de Si mineur harmonique à la main droite

 

Gamme de Si mineur harmonique à la main gauche

 

Gamme de Si mineur harmonique à deux mains

 

Gamme de Fa# mineur harmonique à la main droite

 

Gamme de Fa# mineur harmonique à la main gauche

 

Gamme de Fa# mineur harmonique à deux mains

Les bases du solfège

janvier 26th, 2014

Dans ces vidéos, je vous parle des toutes premières notions de solfège. Bien sûr, d’autres messages complèteront celui-ci à l’avenir.

Pour celles et ceux qui veulent suivre cette série de 3 vidéos, je pense qu’il est préférable de prendre des notes au fur et à mesure.

Sinon pourquoi 3 vidéos et pas une seule de 29 mn ? Parce que 29 minute, ça peut-être assez indigeste.

J’ai mis un peu plus bas une vidéo sur les bases de la lecture de notes ; si vous débutez totalement je pense que cela pourrait vous être utile.

 

 

 

Pour résumer sommairement la vidéo :

– une portée se compose de 5 lignes horizontales numérotées de bas en haut et de 4 interlignes

– une portée « porte » des signes : clés, armure, notes, silences, altérations et autres…

– les deux clés utilisées au piano sont :
* la clé de Sol seconde ligne : le Sol est sur la deuxième ligne (note coupée par cette ligne)
* la clé de Fa quatrième ligne : le Fa est sur la quatrième ligne (note coupée par cette ligne)

– une note se définit au piano par :
* sa hauteur : Do – Ré – Mi – Fa – Sol – La – Si
* sa durée : ronde – blanche – noire – croche – double-croche…
* son timbre : c’est le son du piano, pour un piano. Le timbre n’est habituellement pas précisé sur une partition

– un ronde vaut généralement 4 temps – une blanche 2 temps – une noire 1 temps – une croche un demi temps…

– une ronde correspond à : 2 blanche, 4 noires, 8 croches, 16 double-croches, 32 triples-croches, 64 quadruples croches

– pour jouer une ronde : appuyez sur une touche et comptez de 1 à 4 dès que le son se produit
pour jouer 1 blanche : appuyez sur une touche et comptez de 1 à 2
pour 1 noire, vous ne direz que 1 avant de lâcher la touche

– pour jouer 2 blanche dans une mesure à 4 temps : appuyez sur une touche et comptez 1 – 2 puis appuyez sur la même touche ou sur une autre en compte 3 – 4. Bien sûr gardez le même rythme en comptant de 1 à 4 ; ne ralentissez pas, n’accélérez pas et ne marquez pas de pause

– à chaque note correspond un silence équivalent
* la pause correspond à une ronde
* la demi-pause correspond à une blanche
* le soupir correspond à une noire
* le demi-soupir correspond à une croche
* etc.

– pendant un silence vous n’appuyez sur aucune touche avec la main concernée ; un silence peut être sur la ligne en clé de Sol (ne rien jouer avec la main droite) alors qu’il y a des notes sur la ligne en clé de Fa (la main gauche joue).

– 2/4 (2 sur 4) au début d’une partition peut se lire :
* la partition se compose de mesure à 2 temps dont chaque temps est occupé par une noire
* ou : il y a l’équivalent de 2 noires par mesure (donc : une blanche ou 2 noires, ou 4 croches, etc.)

– 3/8 (3 sur 8)au début d’une partition peut se lire :

* la partition se compose de mesure à 3 temps dont chaque temps est occupé par une croche
* ou : il y a l’équivalent de 3 croches par mesure (donc : une noire pointée ou 3 croches, ou encore 6 double-croches, etc.)

– le symbole # (dièse) signifie qu’il faut jouer un demi-ton plus haut (à droite) que la note à laquelle il se rattache :
* un Sol # sera joué en appuyant sur la touche noire entre le Sol et le La
* un Si # sera joué en appuyant sur le Do, vu qu’il n’y a pas de touche noire après (à droite) le Si

– le symbole b (bémol) signifie que l’on doit jouer un demi-ton plus bas (à gauche) que la note à laquelle il se rattache :
* pour jouer un Sol b il faudra appuyer sur la touche noire entre le Fa et le Sol
* pour jouer un Fa b il faudra donc appuyer sur le Mi, vu qu’il n’existe pas de touche noire entre Fa et Mi

C’est un peu technique pour celles et ceux qui n’y connaissent rien. Je ferai peut-être d’autres vidéos sur le solfège à l’avenir.

Les bases de la lecture de notes

Voici une vidéo sur l’apprentissage de la lecture des notes sur une portée en clé de sol ou en clé de fa : comment trouver le nom d’une note en fonction de sa place sur la portée.

 

Entraînement à la lecture

Les pianistes n’ont que 2 clefs à connaître : la clé de Sol et la clé de Fa.

Lors de l’apprentissage de la lecture, il est inutile de travailler en solfiant ou en chantant. Le plus important est de savoir lire dans les 2 clés en même temps.

Il faut donc vous entraîner à lire en commençant par une note de la clé de Fa et en montant lire celle de la clé de Sol située au dessus, puis vous revenez sur la portée en clé de Fa pour lire une note et vous remontez sur celle qui est en clé de Sol juste au dessus, etc.

En gros c’est une lecture verticale, de bas en haut et de gauche à droite. C’est beaucoup plus efficace que d’apprendre à lire en clé de Sol pendant 1 mois puis de passer à la clé de Fa, pour ensuite alterner les deux clé. Ça ne correspond pas à la réalité de la lecture d’une partition pour piano.

Je vous ai mis ci-dessous trois feuilles de lecture au format pdf : travaillez une ligne du tempo 69 à au moins 144 pour un enfant de 14 ans ou plus et un adulte puis passez à la ligne suivante (notez qu’il est possible de dépasser un tempo de 208 à la noire).

Bon visionnage…

Lecture de notes 1

Lecture de notes 2

Lecture de notes 3

Accords majeurs, mineurs et renversements

janvier 19th, 2014

Un accord est un ensemble de trois sons minimum joués en même temps.

Il existe les accords majeurs et les accords mineurs.

Dans leur état fondamental un accord est joué avec les doigts : 1 – 3 – 5 (pouce – majeur – auriculaire)

Pour trouver les notes d’un accord majeur :

Appuyez sur une touche quelconque du clavier avec l’auriculaire (doigt 5) de votre main gauche, c’est la note fondamentale.

Ensuite, ajoutez 4 demi-tons (soit : 4 touches consécutives) et vous obtenez la tierce jouée avec le majeur (doigt 3).

A la tierce ajoutez 3 demi-tons et vous aurez la quinte, jouée avec le pouce (doigt 1).

Donc fondamentale + 4 + 3 = accord majeur.

Pratiquement, si vous jouez un do avec l’auriculaire de la main gauche :

– do + 4 demi-tons (touches) = mi (doigt 3)

– mi + 3 demi-tons (touches) = sol (doigt 5)

Do – mi – sol = accord de do majeur (do M ou do)

L’accord porte le nom de la note fondamentale.

Pour un accord mineur c’est exactement le même principe.

Formule : fondamentale + 3 + 4 = accord mineur.

Exemple :

Do – mi b (mi bémol) – sol = accord de do mineur (do m)

Il existe pour chaque accord une position fondamentale et 2 renversements :

Dans la position fondamentale, la note qui donne le nom à l’accord est la plus basse (la plus à gauche).

Ex.pour do majeur : do – mi – sol

Pour obtenir le premier renversement, jouez la fondamentale à l’octave.

Donc pour le do majeur ça donnera : mi – sol – do

Et pour le deuxième renversement, à partir du premier jouez la tierce (le mi) à l’octave

Pour le do majeur : sol – do – mi

Quoi qu’il en soit, le do reste la tonique, le mi est la tierce (médiante) et le sol la quinte (dominante).

Explication en images dans la vidéo ci-dessous :

Récapitulatif pour l’accord de Do majeur :

Le schéma des accords (majeurs ou mineurs) à la main gauche en montant :

– fondamental : 5 – 3 – 1 (exemple : do – mi – sol)

– 1er renv. :   5 – 3 – 1 (exemple : mi – sol – do)

– 2ème renv. :  5 – 2 – 1 (exemple : sol – do – mi)

– fondamental : 5 – 3 – 1 (exemple : do – mi – sol à l’octave supérieure)

Le schéma des accords (majeurs ou mineurs) à la main droite en montant :

– fondamental : 1 – 3 – 5 (exemple : do – mi – sol)

– 1er renv. :   1 – 2 – 5 (exemple : mi – sol – do)

– 2ème renv. :  1 – 3 – 5 (exemple : sol – do – mi)

– fondamental : 1 – 3 – 5 (exemple : do – mi – sol à l’octave supérieure)

Quand vous descendez, vous repassez par là où vous êtes montés ; le principe est de descendre la note la plus haute (la plus à droite) :

Le schéma des accords (majeurs ou mineurs) à la main gauche en descendant :

– fondamental : 5 – 3 – 1 (exemple : do – mi – sol)

– 2ème renv. :  5 – 2 – 1 (exemple : sol – do – mi ; le sol est joué plus bas)

– 1er renv. :   5 – 3 – 1 (exemple : mi – sol – do ; le mi est joué plus bas)

– fondamental : 5 – 3 – 1 (exemple : do – mi – sol à l’octave inférieure)

Le schéma des accords (majeurs ou mineurs) à la main droite en descendant :

– fondamental : 1 – 3 – 5 (exemple : do – mi – sol)

– 2ème renv. :  1 – 3 – 5 (exemple : sol – do – mi ; le sol est joué plus bas)

– 1er renv. :   1 – 2 – 5 (exemple : mi – sol – do ; le mi est joué plus bas)

– fondamental : 1 – 3 – 5 (exemple : do – mi – sol à l’octave inférieure)

Enchaînements d’accords

(Vous pouvez visualiser la vidéo cliquez sur le lien)

 

Retrouvez-moi ici

Forum et Youtube

POUR APPROFONDIR :

Vous éprouvez des difficultés dans l’apprentissage du piano. Surmontez-les en trouvant un professeur particulier de piano sur Paris ou ailleurs.

SuperPROF-cours-particuliers-professeur-particulier

(Lien non affilié)

Présentation

janvier 19th, 2014

Présentation

Présentation

 

 

Je vais vous présenter une série de vidéos et textes pour débuter l’étude du piano.

Je ne suis pas un professionnel mais un pianiste amateur, qui joue pour son plaisir seul ou avec des amis, compose et a eu l’occasion de créer deux groupes de variété.

Je n’ai pas d’autre prétention que celle d’apporter un peu d’aide aux débutants. Un jour, pour rendre service à un ami, je lui ai donné des cours de piano. A présent j’ai 5 élèves.

Ça ne fait pas de moi un professeur qualifié puisque je n’ai pas d’autre expérience que celle de ces 5 élèves mais je pense malgré tout pouvoir apporter quelque choses à ceux qui commencent.

Merci de laisser vos commentaires, vos idées ou vos questions.

Pour bien débuter, il vous faut :

– du matériel adapté à la formation que vous allez suivre (piano, synthé, arrangeur, etc.),

– de la régularité : travailler au moins 20 minutes par jour, c’est mieux qu’une heure une fois par semaine,

– de la patience : travailler lentement au début et accélérer très progressivement sans jamais dépasser ses limites ; celles-ci augmenteront avec le temps. De plus, ce que vous jouez vite, vous devez pouvoir le jouer lentement et être capable de l’expliquer avec vos mots. L’apprentissage ne dure pas plus d’une vie mais autant s’investir comme il faut dès le départ…

– s’approprier les connaissances, c’est-à-dire savoir les appliquer dans ce qu’on vous demande, mais aussi pouvoir les utiliser dans votre travail de recherche personnelle (composition, arrangements, etc.).

Vous pouvez me retrouver sur Youtube en cliquant sur ce lien : Jean-Luc sur Youtube

Je vous laisse regarder ces vidéos pour le moment.

Présentation

Le matériel

La tenue

Le clavier

Pour bien travailler : l’idéal

Retrouvez-moi ici

SommaireForum et Youtube

 

 

POUR APPROFONDIR :

Vous éprouvez des difficultés dans l’apprentissage du piano. Surmontez-les en trouvant un professeur particulier de piano sur Paris ou ailleurs.

SuperPROF-cours-particuliers-professeur-particulier